Hijabeuses, pleurnicheuses ou em…deuses ?

 La Ligue du droit international des femmes a ironisé hier jeudi, dans un communiqué, sur l’action revendicative des Hijabeuses, qui réclament le droit de jouer voilées en compétition. Voici le communiqué dans son intégralité :

“Nos sympathiques Hidjabeuses manifestent, saisissent le Conseil d’État et en appellent à nouveau à la pitié du public : elles veulent jouer au foot et la méchante FFF y met obstacle en se référant à ses statuts.

Elles obtiennent des soutiens auprès d’illustres sportifs, de « ministricules » et de députés de la majorité qui marchent à l’envers.

 L’affaire doit être grave.

 Quel est donc l’objet de leur tourment ?

 Elles se revendiquent de foi musulmane.

 Par voie de conséquence elles exigent de porter sur la tête la marque de leur appartenance religieuse tandis que le règlement de la FFF impose le strict respect de la neutralité sur les terrains.

Neutralité qu’ont respectée les sportifs signataires de la pétition au soutien de leurs prétentions.

Les athlètes musulmans ont-ils exigé d’interrompre le match à l’heure de la prière ?

Va-t-on voir de nouvelles exigences selon les religions ?

Pour la prochaine Coupe du Monde on est curieux de savoir comment réagira la fédération de foot qatarie si d’aventure des joueurs s’affichaient sur le terrain, qui avec une kippa, qui avec une large croix brodée sur son maillot, et pourquoi pas un « pastafarien » (adorateur du spaghetti sacré) arborant fièrement l’égouttoir à spaghettis sur la tête !

 Les filles, prenez plutôt exemple sur notre belle équipe de France féminine, sur celles de Ligue 1 !

Allez, bon entraînement, tête nue, cela rafraîchit les idées !”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.